Bijoux faits main à l'atelier

La créatrice

Autodidacte, j’assemble des bijoux depuis une quinzaine d’années à côté de mon métier de spécialiste en marketing.
En 2020, confinée à la maison avec 3 enfants, je décide de suivre une formation en ligne pour apprendre les techniques de la bijouterie et m’évader… Transformer le métal brut en bijoux délicats, c’est une révélation.
En septembre, j’obtiens mon poinçon de maître pour commercialiser des métaux précieux et professionnaliser l’activité.


En 2021, je franchis un cap en ouvrant mon propre atelier-boutique en centre ville de Monthey (Valais, Suisse). 

La marque

En 2020 Nadineke opère une mue profonde grâce aux nouvelles techniques acquises pendant la formation. Les métaux de prédilection sont le laiton et l’argent 925. Fidèle à l’inspiration ethnique des débuts, celle-ci se fait plus discrète. L’identité de la marque fait la part belle aux formes féminines, aux cercles et aux courbes, agrémentées de touches de couleurs apportées par les pierres fines. Des bijoux de créateur intemporels, faciles à porter et à assortir au quotidien.

Une ligne fantaisie en acier inoxydable perdure en parallèle, pour des créations abordables, hypoallergéniques et anti-ternissement.



Le processus créatif

Passionnée de bijoux anciens et ethniques, de design et d’art contemporains, j’y puise mon inspiration en mixant les influences. Je crayonne des quantités de croquis au fil de mes idées, je laisse reposer, je trie, puis j’expérimente les techniques de transformation du métal qui me permettront de mettre en forme mes idées. Je crée des prototypes en laiton, je les porte pour mettre à l’épreuve leur solidité et leur confort ; j’en profite aussi pour recueillir vos avis... Seuls les modèles ayant réussi ce crash test sont ensuite déclinés en argent 925 !



Les valeurs

Artisanat : le savoir-faire et le processus créatif propres à chaque artisan, son univers, le travail manuel à partir de la matière brute…

Ralentissement : la slow fashion, la consommation raisonnée, mais aussi prendre son temps pour faire de la création originale, se limiter à une ou deux collections par an.

Authenticité : à l’heure où les réseaux sociaux veulent faire croire à la perfection, je préfère montrer la réalité du métier, mon parcours d’autodidacte, mes ratages parfois, ou mes questionnements dans cette grande aventure qu’est l’entreprenariat !



Portrait Nadine